Déclaration de l’Ambassade de France à l’occasion du 15 mai 2016 [el] [en]

A l’occasion du 15 mai 2016, qui marque la première année de la reprise des pourparlers pour la résolution de la question chypriote sous les auspices des Nations Unies, l’Ambassadeur de France à Chypre réitère le soutien ferme de son pays pour la réunification de l’île. La France, amie de longue date de Chypre, en tant que membre permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies et membre fondateur de l’Union Européenne, exprime son espoir sincère que le processus de négociations conduit par les dirigeants des communautés chypriotes se conclue par un succès.

La réunification de l’île conforterait le bien-être des Chypriotes, leur sécurité et leur prospérité. Elle représenterait de plus une réussite importante pour la stabilité régionale et servirait d’exemple dans le monde entier.

Nous saluons l’engagement des deux dirigeants ainsi que leur vision d’une île réunifiée, de même que les progrès réalisés depuis la reprise des négociations.

Nous sommes confiants dans la volonté des deux dirigeants, de leurs équipes de négociation, assistés par la mission des Bons Offices des Nations Unies, à poursuivre leurs efforts pour mettre fin à la division de l’île. Ils n’ont épargné aucun effort en ce sens et méritent le soutien de la communauté internationale dans son ensemble. C’est la raison pour laquelle la France se réjouit du soutien sans faille de l’Union Européenne au processus de négociations et considère très positivement l’attention croissante accordée à la dimension européenne des pourparlers.

publié le 19/05/2016

haut de la page