Création de la pièce d’Éric Pessan

LE SPECTACLE

Dans le cadre des célébrations de la Francophonie à Chypre et de la Journée mondiale du théâtre, a été créée, les 27 et 28 mars 2009 sur la scène « Nea Skene » du Théâtre National de Chypre, la pièce d’Éric Pessan Inventaire des actes et des biens de Sauveur Marin, marchand français du Levant .

Montée en coproduction avec le Théâtre National de Chypre (THOK) et bénéficiant du soutien du Département d’Études françaises et de Langues vivantes de l’Université de Chypre et du Ministère de l’Education et de la Culture chypriote, la pièce a été créée par le metteur en scène Charles Tordjman, Directeur du Théâtre de la Manufacture/Centre dramatique national de Nancy-Lorraine, dans une distribution mêlant acteurs français (Richard Mitou et Marion Bottollier) et chypriotes (Michalis Makris et Thomas Christodoulou).

JPEG
Répétition avec le metteur en scène Charles Tordjman (à gauche)

Joué les deux soirées à guichets fermés et en présence de l’auteur, le spectacle a pu être apprécié par environ 300 personnes, y compris des non francophones car il bénéficiait d’un sur-titrage en langue grecque.

L’AUTEUR ET LA PIECE

Répondant à une commande du Centre culturel français de Chypre, l’écrivain Éric Pessan, auteur de théâtre et de différents ouvrages édités au Seuil, à La Différence et chez Robert Laffont, a écrit la pièce Inventaire des actes et des biens de Sauveur Marin, marchand français du Levant.

JPEG
De gauche à droite : Thomas Theodoulou (dans le rôle du Chancelier), Richard Mitou (Consul) et Marion Bottolier (l’épouse du Consul)

Prenant connaissance du travail remarquable publié en français sous le titre « Consulat de France à Larnaca : documents inédits pour servir à l’histoire de Chypre » par la directrice du Centre de Recherche scientifique de Chypre, Mme Anna Pouradier-Duteil-Loizidou, à partir des archives du Consulat de France à Larnaka de 1680 à 1708, l’ambassadeur de France à Chypre a proposé à l’auteur que ce témoignage passionnant fasse l’objet d’une adaptation théâtrale. Mme Pouradier-Duteil a immédiatement donné son accord. Adaptant librement cette recherche savante, Éric Pessan présente ainsi son texte :

« Cela se passe dans les derniers temps du XVIIème siècle, à Chypre, à l’Echelle de Larnaka, un port de commerce du Levant. Là vit une petite communauté française : un tout petit monde, c’est ce qui importe. Un monde minuscule où chacun a commerce avec l’autre. Une île. Un univers clos. Les gens ont peur, l’île est dangereuse, les chrétiens doivent veiller à ne pas irriter les Turcs. Les quelques marchands qui vivent là se déchirent pour des rivalités commerciales. Les esprits sont préoccupés par les épidémies : la fièvre chaude et la peste ravagent l’île. Les médecins sont morts, les marchands meurent les uns après les autres ».

Évocation historique d’une époque où, au milieu de sourdes luttes d’influence et d’affaires commerciales douteuses, la mission consulaire s’exerçait dans une atmosphère délétère, cet « Inventaire… » aborde aussi un sujet aussi actuel que la « marchandisation » du monde et des êtres.

publié le 10/06/2016

haut de la page